mercredi 31 mars 2010

Du Greco à Dali au musée Jacquemart-André

Le musée Jacquemart-André est un de mes musées préférés. C'est un endroit magnifique et qui renferme une collection de peinture flamande, du XVIII siècle français et de la Renaissance Italienne, dans l'atmosphère d'un hôtel particulier du XIXe siècle.
Je fais toujours attention de ne pas réveiller le lion endormi à l'entrée...

et je ne manque jamais d'aller dire bonjour à "Saint-Georges terrassant le dragon" d'Uccello.

Les expositions qui y sont organisées sont toujours très intéressantes et permettent souvent d'admirer des œuvres de collections privées et donc très rarement exposées. En plus, les audio-guides pour les collections permanentes et pour les expos temporaires sont téléchargeables gratuitement sur leur site !
En ce moment, c'est la peinture espagnole qui est à l'honneur :

                                             video
Bien sûr, il y a Dali, le Greco, Miro et Picasso,  mais j'y ai aussi découvert des peintres comme Joaquim Sorolla y Bastida et sa vision presque photographique ou Hermenegildo Anglada-Camarasa dont un tableau m'a particulièrement plu : "Feria de Valencia"

 Et pour terminer ma journée en douceur, je me suis offert un café viennois au Café Jacquemart-André, le salon de thé du musée. L'endroit est très beau, avec la fresque de Tiepolo qui orne le plafond mais je trouve qu'il manque un peu de chaleur.

J'ai en tout cas apprécié ce petit moment de calme, comme un sas nécessaire après une si belle expo et avant de retrouver l'agitation du métro.

Aucun commentaire:

~