mercredi 4 août 2010

Monet et l'abstraction

Le programme était alléchant. "Monet et l'abstraction" au musée Marmottan.
Pour voir comment Monet a été un précurseur de l'abstraction et quelle influence il a eu sur des peintres comme Kandinsky, Pollock ou Rothko. En plus, c'était l'occasion de connaitre un nouveau musée.
Me voilà donc partie, ravie à l'idée des découvertes que j'allais faire. Je suis rentrée un peu déçue.
Bien sûre, j'ai aimé quelques tableaux, comme "Bras de Seine, près de Giverny, soleil levant" que je pourrais admirer encore et encore sans me lasser, mais dans l'ensemble je n'ai rien ressenti devant les oeuvres de Monet. Je n'y ai vu que des traits de pinceaux un peu désordonnés. C'est sans doute moi qui n'était pas "réceptive" car je lis partout des articles qui classent cette expo dans celles qu'il faut voir absolument en ce moment. Je n'ai peut-être pas la connaissance nécessaire pour être touchée, mais il me semble que la peinture peu parler à tout le monde, peu importe le vécu et les connaissances. Il y a tant de façons d'aimer un tableau.

Pourtant, dans l'expo, j'ai entendu une réflexion d'une visiteuse qui semblait elle aussi un peu déçue et disait aux personnes qui l'accompagnaient : "Je crois qu'en fait, je n'aime pas Monet". Je me suis sentie moins seule...



















































Bon, l'expo est quand même intéressante et dans les collections permanentes du musée, on peut voir des œuvres de Berthe Morisot que j'ai trouvées très belles, pleines de fraicheur.

1 commentaire:

filoup a dit…

...dans quel sens ça se regarde...hum!hum!...désolé!

~