dimanche 28 février 2010

Avis de tempête



samedi 27 février 2010

LOGORAMA




Logorama est un court métrage réalisé par un groupe de graphistes, H5 (Ludovic Houplain, Hervé de Crécy et François Alaux) et qui est nommé aux Oscars.
Ils ont imaginé une histoire où les héros et les décors sont des logos.
Pour voir un evidéo où ils racontent la naissance du film, c'est ici.
On se rend compte combien nous sommes envahis par les logos au point de ne plus les remarquer. Pourtant ils sont bien présents, à chaque coin de rue, tout au long de la journée. A quoi ressembleraient nos vies sans les affichages de pub et les enseignes qui clignotent ?

mercredi 24 février 2010

Pour être la page

J'ai un marque page qui me suis de livre en livre, c'est un petit souvenir qu'une copine m'a ramené d'un voyage et qui a remplacé le ticket de métro ou la carte de visite d'un restaurant qui me permettait jusqu'alors de ne pas corner les pages (je n'aime pas maltraiter un livre).
Igor Udushlivy, un graphiste, a eu l'idée géniale d'intégrer dans le livre un marque page qui crée une couverture graphique, originale et ludique. Ça me donne vraiment envie de les lire tous !

lundi 22 février 2010

Un banc sur une plage (2)




Cette image dira peut-être quelque chose aux plus attentifs.

vendredi 19 février 2010

Les petits papiers de Simon Schubert


Je ne suis pas fan de ses installations et de ses sculptures, mais j'ai été éblouie par son travail sur papier.
Les escaliers et les perspectives sont des thèmes qui me plaisent au départ, mais la réalisation me laisse sans voix...Pour les admirer, c'est ici.

jeudi 18 février 2010

Papier peint perso



Voici le résultat, après quelques jours d'attente, du petit questionnaire auquel j'ai répondu sur le site du graphiste Jess Neil. Si vous voulez vous aussi faire l'essai, c'est ici.

mercredi 17 février 2010

Pop up


Une page de mon "carnet d'idée": un pop up réalisé il y a quelques années, sûrement un jour de pluie...

lundi 15 février 2010

L'outrenoir de Soulages

Même si j'avais entendu parler des peintures de Soulages et que j'avais vu des photos, je ne connaissais vraiment de son œuvre que les vitraux de l'abbatiale de Conques.

J'étais donc curieuse et impatiente de découvrir ses peintures et son travail sur le noir, présenté à Beaubourg jusqu'au 8 mars. Et quel bonheur !

Il faut dire que j'ai eu la chance de voir l'expo dans d'excellentes conditions (pas d'attente et peu de monde). J'ai donc pu prendre mon temps et apprécier chaque tableau à mon rythme, avec le recul nécessaire.




J'ai aimé également les citations de Soulages tout au long du parcours et j'en ai noté la plupart.

"Je crois que je fais de la peinture pour que celui qui la regarde - moi comme n'importe quel autre - puisse se trouver, face à elle, seul avec lui-même"
Soulages 2007

C'est difficile de parler de l'émotion que j'ai ressentie devant ces peintures car j'ai été la première surprise d'être autant "chamboulée". Mais c'est une émotion positive, qui m'a fait me sentir légère et vivante.

Je me souviens en particulier d'un triptyque devant lequel j'ai passé plusieurs minutes. J'ai eu l'impression d'entendre la mer....Je ne crois pas que ce tableau m'évoquait la mer de manière figurative, mais plutôt qu'il dégageait pour moi la même énergie, les mêmes sensations que je peux avoir devant la mer. Il avait pour moi la même puissance, l'énergie des vagues et de la marée, le même rythme peut-être.


Et dans la grande salle tout à la fin, où j'ai joué avec les œuvres, me déplaçant pour voir la lumière les transformer. C'est une joie toute simple, une joie d'enfant que j'ai ressentie alors quand les toiles et la lumière jouaient avec moi.

"Ces peintures ont parfois été appelées noir-lumière. Pour ne pas les limiter à un phénomène optique, j'ai inventé le mot "outrenoir", au-delà du noir une lumière transmutée par le noir et, comme Outre-Rhin et Outre-Manche désignent un autre pays, outrenoir, un autre champ mental que celui du simple noir."
Soulages 2005

J'ai terminé cette belle expo par la projection d'un documentaire où Pierre Soulages parle de sa vie et de son travail. J'espère avoir l'occasion un jour de visiter le musée Fabre à Montpellier où plusieurs salles lui sont consacrées et le musée Soulages de Rodez (en projet).

dimanche 14 février 2010

Saint Valentin




samedi 13 février 2010

J'aime pas rater le début du film

Parfois on va voir un film et quand ça commence on reste ébloui par le générique. Car il y a des génériques de début qu'il ne faut absolument pas manquer. C'est le cas pour "Le Petit Nicolas".



Quand j'étais petite, j'avais des livres animés (ce que l'on appelle des pop up). A chaque page tournée, il y avait une surprise, tout en volume et en mouvement. C'est l'idée utilisée pour ce générique, qui en plus reprend les dessins et l'univers de Sempé: une merveille réalisée par un duo, Kuntzel+Deygas, à qui l'on doit également le générique très graphique de "Catch Me If You Can".

jeudi 11 février 2010

Escargot




Suite et (presque) fin...

mercredi 10 février 2010

Escargot


mardi 9 février 2010

Escargots



Deuxième partie de ma petite série d'escargots.
Leurs copains suivent, mais ça va lentement un escargot...

lundi 8 février 2010

Escargots

Mon blog est un peu au ralenti en ce moment, alors pour garder la même vitesse, voici, sortie d'un vieux carnet une série de dessins d'escargots.
Mon côté randonneuse fait que j'aime bien ces petites bêtes qui avancent lentement, leur maison sur le dos.



On les croise au bord des chemins où seuls les escargots et les randonneurs s'aventurent quand il pleut des cordes. Alors, parfois on fait la course...

samedi 6 février 2010

Au hasard du web...



Un site que je trouve vraiment très bien fait, c'est le site institutionnel d'Hermès : les ailes d'Hermès.
J'ai été étonnée du temps que j'y ai passé.
On clique sur une image, et hop ! on joue au Tangram, on fait un puzzle, on regarde une vidéo ou une histoire racontée en ombre chinoise. On peut même faire de la musique avec le son des outils !
Du coup, on a envie de découvrir toutes les surprises cachées dans cette mosaïque de petites images et on ne voit pas le temps passer.
C'est ludique et esthétique, même si on est pas client de cette grande marque.
En plus, ils sont sympas : on peut télécharger un patron à imprimer pour se fabriquer un bracelet Hermès en papier. (Il y avait même le célèbre sac Kelly à construire mais le site évolue et les bricolages proposés changent.)

jeudi 4 février 2010

L'expo que j'aurais aimé voir....


 


C'est vrai que je m'y prends un peu tard puisqu'elle se termine le 7 février. Comme il y a nocturne les mercredis et vendredis, je me suis dit que je pourrais aller admirer ces chef d'œuvres après le boulot et qu'il y aurai sans doute moins de monde. Quand je suis arrivée à la Pinacothèque, la file d'attente était si longue qu'elle tournait au coin de la rue.
Que faire ? Attendre une heure pour pouvoir entrer et me retrouver dans des salles bondées, slalomant pour tenter d'apercevoir les tableaux en entier (je suis petite) ou rentrer à la maison, déçue certes mais pas stressée par une visite au pas de course ? J'ai opté pour la deuxième solution, me promettant d'aller voir tous ces chef d'œuvres dans leur résidence habituelle. Un petit week-end à Amsterdam ? Pourquoi pas.
~