vendredi 27 avril 2012

L'ancêtre de twitter ne marchait pas la nuit

A une époque où tout va vite, où l'info circule instantanément dans le monde entier, on oublie parfois que le smartphone et les réseaux sociaux n'ont pas toujours existé. Bien avant le téléphone, et même le morse, il y avait le télégraphe optique. Des tours équipées de bras articulés et placées tous les 10km environ permettaient de relayer les messages qui pouvaient ensuite être imprimés et affichés dans les rues pour informer la population. Mais la météo et la nuit empêchaient parfois de recevoir le message, comme pour la naissance du prince Louis-Philippe-Albert :


On apprend tout ça et beaucoup plus encore au Musée de la Poste. Et cette année, les collections permanentes sont "piratées" par Plonk et Replonk. A peine signalés par un petit timbre, des objets loufoques ont pris place dans les vitrines ou sur les murs.




"Peinture charentaise", par Plonk & Replonk, sous le portrait de Louis-François Legrand, secrétaire général des postes (1792-1816). Photo M. Fischer.

mardi 24 avril 2012

Croquer le Louvre



samedi 21 avril 2012

Les géants sont là !

Pour suivre presque en direct les Géants à Liverpool, il y a une page Facebook avec des photos !
Et pour voir un diaporama de la journée, mais aussi une série de vidéos, c'est sur le site de la ville de Liverpool.


jeudi 19 avril 2012

A liverpool, ça va être géant !

Pendant 3 jours, la ville de Liverpool va vivre au rythme des géants. En effet, la compagnie Royal de Luxe y présentera L'Odyssée de la Mer, conte urbain poétique à l’échelle de la ville pour évoquer le Centième anniversaire du naufrage du Titanic.



Je n'ai pas encore eu la chance de voir "en vrai" un des géants mais je suis cette compagnie formidable depuis pas mal d'années maintenant et j'ai vu de nombreux reportages sur leurs spectacles. Je trouve qu'ils apportent de la magie dans les villes. Leurs géants sont fascinants. On voit bien tous les mécanismes qui permettent aux Lilliputiens de les faire évoluer dans les rues, et pourtant, il y a tant de vie et d'humanité dans ces personnages ! C'est une vraie rencontre et les gens sont tristes quand ils ont quitté leur ville.

On peut suivre cet événement sur le site dédié et toute l'actu de la compagnie Royal de Luxe sur leur tout nouveau site.
Et on peut aussi visiter les ateliers et croiser leurs drôle de machines à Nantes en visitant Les Machines de l'Ile. Visite prévue pour moi cette année, je vous raconterai...

lundi 9 avril 2012

Impressions d'Orsay


Le musée d'Orsay est le seul musée que je connaisse où il est interdit de photographier même sans flash. Il y a un peu partout des panneaux qui l'indiquent, et partout des visiteurs qui se promènent avec un appareil photo ou un smartphone à la main pour garder des souvenirs de leur visite ! Les gardiens tentent de temps en temps un "no photo" peu convainquant...

J'ai passé une belle journée à (re)découvrir le musée dans sa nouvelle scénographie. C'était une promenade au milieu de tableaux que je connaissais et aussi (surtout ?) d’œuvres et de peintres qui m'étaient totalement inconnus. Il faut dire que je suis plus une habituée du Louvre que d'Orsay. 

Tout en haut, dans le royaume des impressionnistes, il y avait foule. Il y avait aussi des copistes.


Chaque fois, je me dis que je n'aime décidément pas l'impressionnisme, et pourtant je trouve certains tableaux magnifiques, bouleversants, alors qu'à côté, un autre tableau du même artiste me laisse totalement indifférente. Quand je suis à Orsay, j'alterne donc en permanence entre l'admiration et le "bof", l'ennui et l'enthousiasme.

Il était midi, une pause s'imposait au café Campana.




























J'ai continué ma visite passant d'un courant à un autre, d'une époque à une autre.
Je me suis rendue compte que les œuvres qui m'attirent le plus sont celles qui de loin semblent être des autochromes, comme on peut en voir au musée Albert Kahn. Le contraste et la couleur pour montrer le quotidien, comme dans les tableaux des naturalistes. Mais les symbolistes, certains pointillistes, Van Gogh et tant d'autres m'ont beaucoup touchée.


Voici quelques tableaux que j'ai particulièrement aimés.

L'expulsion du paradis de Franz von Stuck.













La paie des Moissonneurs de Léon Lhermitte.

















La solitude de Thomas Alexander Harrison.
 











Et pour la sculpture, le choix est difficile mais j'ai particulièrement aimé l'impression de calme et de concentration qui se dégageaient de La jeunesse d'Aristote de Charles Degeorge.

























Juste avant de partir, j'ai pu admirer un tableau d'un de mes peintres préférés, Hammershoi, un peu caché derrière la salle des fêtes.



























Avoir le temps de passer une journée entière dans ce musée était un vrai plaisir et j'ai très envie d'y retourner avec mes crayons et mon carnet. Je pourrais par exemple croquer l'Ours de Pompom...




dimanche 8 avril 2012

Oeufs en couleur !

















J'aimerais voir les poules qui ont pondus ces jolis œufs.

mardi 3 avril 2012

Chut....!

On connait tous le "Do Not Disturb" des hôtels. C'est un objet banal et pourtant il existe un site qui montre la variété et la créativité de ce support. Ils sont classés par pays ou par catégorie.
Une belle collection.




dimanche 1 avril 2012

Poisson d'avril



~