samedi 30 avril 2011

Boligrafo

Dessiner avec un stylo bille est pour moi un plaisir spontané. Toujours à porté de main (je ne me sépare jamais de mon 4 couleurs), il me permet de prendre des notes mais aussi de gribouiller selon mon inspiration du moment. Il permet de faire des traits fins et précis, mais il peut aussi, par le jeu des hachures, dessiner de jolis gris et des dégradé

Le stylo Bic a 60 ans ! Pour fêter ça, il y a un site,dont je trouve le graphisme très réussi, complétement dans l'ambiance de ce qu'on peut créer avec le Bic.

On peut ainsi feuilleter un livre en pop-up qui raconte en images la saga de la marque (cliquer un peu partout pour plus d'images), et puis il y a The Bic Wall, une grande feuille virtuelle sur laquelle chacun peut venir dessiner. On choisit son stylo (noir, bleu, vert ou  rouge) et c'est parti. Il faut un peu d'entrainement je pense avant de pouvoir vraiment maitriser le stylo, mais on se prend vite au jeu. 


Voila tout ce que j'ai réussi à faire, mais je vais m'entrainer !

vendredi 29 avril 2011

Mariage pluvieux...

Mariage royal aujourd'hui en Angleterre. L'événement a inspiré pas mal d'objets plus ou moins kitchs.
Voici mon préféré.


Pour en voir d'autres, c'est par .

mardi 26 avril 2011

Gustave COURBET, l'amour de la nature

Une bien belle expo est à voir jusqu'au 4 juin à la Fondation Mona Bismarck, où l'on peut admirer des tableaux de Gustave Courbet.


J'ai noté dans mon petit carnet une phrase de Courbet :

"Il y a tant d'imbéciles qui se figurent que ça se fait comme ça, un paysage. Ils vous prennent une boite et tantôt vont la poser dans un pays, tantôt dans un autre. Ils rapportent leurs tableaux et ils disent:"Ça c'est Venise, ça ce sont les Alpes." Et bien tout ça c'est de la blague. pour peindre un pays, il faut le connaitre. Moi je connais mon pays, je le peins. Ces sous-bois, c'est chez nous, cette rivière c'est la Loue : allez-y voir, et vous verrez mon tableau."

Mon âme de Franc-Comtoise était ravie de voir des paysages de mon enfance.
J'y ai aussi appris que Courbet avait été inspiré par Rembrandt et Franz Hals dont, jaime tant l'art du portrait au cours d'un voyage en Hollande. Et aussi qu'il appliquait une préparation  noirâtre sur la toile avant de peindre, ce qui créait un contraste novateur.

dimanche 24 avril 2011

Dans le vent !

Cette année se déroule à Berck sur Mer la 25e édition des Rencontres Internationales de Cerfs-Volants.
L'occasion de passer une journée à la mer avec en prime de jolies couleurs et des démonstrations de cerfs-volants très divers. Il y a du monde pour profiter de ce spectacle.
Hier, il faisait bon, les gens étaient heureux, les appareils photos ont bien travaillé...

video

Malheureusement, le vent n'était pas toujours au rendez-vous, même si les concurrents savent faire des prouesses même sans un souffle d'air.

video



Et puis, si le vent n'est pas là, les cerfs-volants rentre à pied...

video

Les personnages colorés qui animent le ciel et la plage avaient parfois du mal à prendre leur envol, contrairement à l'année dernière.
En tout cas, c'était une chouette journée !

vendredi 22 avril 2011

Croquer le Louvre

Cette fois, c'est dans la Galerie Donatello que je me suis installée avec mon carnet et mes crayons de couleur.

mercredi 20 avril 2011

Dans les carnets

Sur les conseils du Dendrographe, je suis plongée depuis quelques jours dans un livre passionnant:
"GRAPHIC, carnets de croquis : à la source de la création visuelle" de Steven Heller et Lita Talarico.


Je plonge donc avec plaisir et curiosité dans les carnets de graphistes, directeurs artistiques, designers ou illustrateurs. Tous ont accepté d'ouvrir leurs carnets et aussi de parler de leur rapport au carnet de croquis, à la fois journal intime et carnet de brouillon.
Presque tous évoquent le carnet comme un espace de liberté totale car il n'est destiné qu'à celui qui le rempli. Il n'y a donc pas de contrainte de style ou de thème, pas non plus d'obligation de réussite.
Ils y "jettent" donc toutes les idées qui passent. Un tout petit "gribouillis" peut permettre de retrouver une idée, mais aussi une émotion quand ils les feuillettent un peu plus tard.
Certains utilisent un seul carnet, d'autres en ont un peu partout, de toutes les tailles.

Je trouve vraiment intéressant de pouvoir voir ses "notes graphiques" et les comparer avec les travaux achevés et publiés.
Par exemple, les pages du carnet de Mona Bar :


Son travail publié :


Je me souviens il y a quelques années, d'une émission à la télé qui s'appelait "Contact" et où un photographe nous dévoilait ses planches-contact. On entrait ainsi un peu dans les coulisses de l'histoire de la photographie. Ce serait formidable qu'une émission nous emmène dans les secrets des carnets des artistes.


lundi 18 avril 2011

Le moine et le Poisson

Je suis tombée sous le charme de ce court métrage d'animation de Michael Dudok de Wit.
L'aquarelle et les traits de pinceaux me font penser à un carnet de voyage, mais aussi à la peinture chinoise.
C'est rythmé et plein d'humour. J'adore !

video


Michael Dudok de Wit parle de son travail dans une interview que vous pouvez voir ici.

Et pour le plaisir, voici d'autres liens pour voir ses autres films:

- Tom Sweep
- The Aroma of Tea
- Father and Daughter

samedi 16 avril 2011

L'art de Jennifer Khoshbin

En voyant ce petit scarabée dans un magazine, j'ai noté un nom : Jennifer KHOSHBIN.


Une petite recherche m'a conduite vers son site et j'ai ainsi découvert toutes les facettes de cette artiste dont voici un tout petit aperçu :



jeudi 14 avril 2011

Escaliers au Louvre

J'aime le Louvre pour le voyage qu'il permet dans l'art et l'histoire, mais aussi pour l'endroit, ses architectures qui traversent aussi les époques.
Qui croirait que cet escalier se trouve au Louvre ?

mardi 12 avril 2011

Pop up

Les rayons des librairies accueillent de plus en plus de livres animés. En voici un qui m'a beaucoup plu.


J'aime que les pages qui se tournent ne modifient qu'une partie de l'image. C'est simple mais l'histoire continue ainsi au fil des pages.




La forêt est en danger mais heureusement, l'espoir est là.


En découvrant ce livre, j'ai découvert une maison d'éditions formidable : Hélium.

dimanche 10 avril 2011

Jouer les touristes à Paris

Une semaine sans travailler mais à Paris. Avec le beau temps, on a envie de sortir et on se dit que c'est l'occasion rêvée pour visiter des lieux touristiques. Souvent, on part très loin voir des endroits magnifiques, mais sans aller voir ceux qui sont justes à côté. Pourtant, nombreux sont les visiteurs qui viennent de loin pour voir la Sainte Chapelle ou le Louvre.

Nous avons donc jouer les touristes à la Sainte Chapelle. Le soleil était au rendez-vous et l'endroit est vraiment beau.



Mais il est difficile de rendre la lumière en photo. Il faut y aller...

En sortant, nous sommes allés dans le Palais de Justice. Je n'aurais jamais osé y aller seule. Pourtant, c'est ouvert au public. J'ai été impressionnée par les volumes, les longs couloirs, les pas qui résonnent et l'ambiance particulière qui y règne.


C'est plein d'escaliers ! Le soleil projetait des ombres et j'ai fait pas mal de photos (on a le droit sauf dans les salles d'audience).


A côté du Palais de justice, j'ai découvert le Tribunal de Commerce. Là encore, j'ai été impressionnée par l'architecture. Il y a un escalier magnifique, mais tellement imposant qu'on ne peut pas le photographier en une fois, et d'autres plus modeste mais très photogéniques.



En me promenant dans ces couloirs, je pensais aux dessinateurs qui sont les seuls à pouvoir croquer ce qui se passe pendant les audiences.

Autre lieu parisien découvert cette semaine : Le Petit Palais. C'est le musée des Beaux Arts de la ville de Paris, l'accès aux collections permanentes est gratuit. L'endroit est très beau et le salon de thé dans le jardin permet de faire une pause bien agréable.



Les vacances se terminent, mais il reste tant de choses à découvrir à deux pas de chez nous...
Ça tombe bien : j'ai des billets pour le musée Rodin. Vivement les vacances !

vendredi 8 avril 2011

L'art du portrait de Yousuf Karsh

Il a photographié les plus grands dans des domaines aussi variés que la politique, la sciences ou les arts.
C'était le temps (bientôt totalement disparu) de l'argentique, des films qu'il fallait d'abord développer et tirer pour voir si l'image était bonne. Le temps où on préparait la prise de vue dans les moindres détails, sans se dire que Photoshop pourrait toujours rattraper une ombre ou un pli mal placé.
Yousuf Karsh faisait lui-même ses développements et ses tirages, avec des recettes de bains qui lui étaient personnelles, et il avait un grand sens du cadrage et de la lumière. 


Yousuf Karsh: Self-portrait
Ford Motor Company of Canada Collection.
 
Pour  avoir un aperçu de son œuvre et de sa vie, c'est ici.


jeudi 7 avril 2011

Il fait beau dans les parcs

Quel plaisir de s'assoir entre amis...


ou en amoureux...

mercredi 6 avril 2011

Marionnettes

Voici une petite vidéo de présentation du Castelet de Josette par la Compagnie Garin-Trousseboeuf,
une découverte du festival de Charleville-Mézières il y a deux ans.


video


Et bonne nouvelle, le festival a maintenant lieu tous les deux ans (avant il fallait patienter trois ans !)

dimanche 3 avril 2011

Newsletter d'avril




La nouvelle newsletter est arrivée !

samedi 2 avril 2011

Objets inanimés...

Avec un peu d'attention, on peut parfois capter des attitudes dans les objets du quotidiens et j'aime penser qu'ils vivent leur vie quand nous ne sommes pas là..


J'ai surpris ce couple tout à l'heure. Il y a un air de famille certain avec un verre croisé il y a un an, non ?

vendredi 1 avril 2011

L'histoire d'une photo

 Elles étaient toutes là, prêtes pour la photo, et je leur ai dit:
"Ne bousez plus !"
~