samedi 12 mars 2011

Visiteurs

En balade au Louvre pour dessiner, je suis allée saluer les "Trois Grâces" de Cranach.
Je les aime beaucoup et je repasserai les voir régulièrement. J'ai aussi pris le temps de regarder et d'écouter les réactions des visiteurs. C'est vrai que l'histoire de ce tableau et de son acquisition fait qu'il y a peut-être un lien particulier qui s'est créé. On a hâte de les voir "en vrai".
Le gens que j'ai vu ce soir-là étaient souvent surpris par la petite taille du tableau. L'effet est accentué par la salle dans laquelle il est exposé pendant quelques semaines, la galerie Médicis, qui accueille des tableaux de grande taille. Le tableau a l'air tout fragile dans son petit écrin.
Puis les gens s'approchent...
Un couple s'est approché : "Ah oui! Il est beau!", puis la femme s'est penché vers son mari et lui a dit "Le petit doigt est un peu à nous".



Pour retrouver l'histoire de ce tableau, allez voir le très beau site qui lui est consacré ici.

1 commentaire:

Filoup a dit…

Pas bête le concept...plus c'est petit , plus il faut se rapprocher et plus le tableau reprend vie pour le plus grand plaisir des poêtes!

~